0
clear
  • -10%
  • -10%

Béton coloré

25,80 €
23,22 € Économisez 10%

Béton ciré coloré monolithique

Fiche technique

Couleur
  • Gris clair
  • Ivoire
  • Blanc
  • Gris moyen
  • Gris anthracite
  • Noir
  • Oranger
  • Brun clair
  • Brun rouge
  • Tomette
  • Marron
  • Paille
Conditionnement
Quantité

  • Fabriqué en France Fabriqué en France
  • Livraison 5 à 7 jours Livraison 5 à 7 jours
  • Retours sous conditions Retours sous conditions

Béton coloré : pigmentations, prix et conseils de pose

C'est un matériau alternatif aux techniques de bétonnage traditionnel, de plus en plus prisé par les professionnels de la construction et du bâtiment. Dans les dernières tendances et évolutions technologiques propres au béton, ce nouveau matériau issu de procédés innovants est appelé à devenir le futur de la maçonnerie traditionnelle et moderne. Un incontournable en devenir dans le domaine de la construction, dont la préparation et l'application requière un grand professionnalisme et une attention que seul un maçon expérimenté pourra maîtriser.

Le béton ciré teinté à travers ses utilisations

La teinte légère et la couleur sont les nouvelles innovations de taille apportées au béton, de plus en plus plébiscitées par les clients porteurs d'un projet de construction. Ces nouveaux matériaux sont utilisés essentiellement par les professionnels au fait des dernières avancées techniques du bâtiment et de la construction, dans le cadre de projets de création de nouvelles constructions, et parfois pour des projets de rénovation, notamment pour les nouveaux grands équipements. D'aspect mat ou brillant, de teinte claire, pastel, sombre ou teintée, ce béton s'accorde aussi bien avec les murs d'une maison traditionnelle que ceux d'une maison contemporaine.

A l'image de tout béton, mais avec une touche de couleur qui empreinte parfois à la décoration industrielle, dans l'air du temps, il dispose d'un regain d'intérêt pour la qualité de sa finition et son aspect pratique, rendant une décoration finie, dès lors qu'il est bien posé. Car ce nouveau type de béton est polyvalent, il s'intègre dans l'ensemble des pièces de la maison et se révèle même compatible aux planchers chauffants. Les décorateurs d'intérieur le marient aussi bien avec le bois qu'avec le métal et les carrelages. Ses qualités d'accroche en font un matériau discret et neutre. 

A travers sa composition, c'est un mortier décoratif teinté ou pigmenté dans sa globalité, comme vous dirait un maçon "dans la masse". Toutefois, des techniques de saupoudrage existent, mais elles se révèlent moins efficaces.

Le choix des couleurs et des pigments

En tant que nouveau matériau, ce béton d'une ère nouvelle requière une attention particulière, tant du point de vue des pigments choisis pour le composer que de la technique de préparation utilisée pour l'obtenir.

Un pigment, mais pas n'importe lequel. Le choix du pigment dépendra de l'aspect que l'on souhaite donner à son béton. A ce titre, deux types de pigments existent : les pigments artificiels et les pigments naturels. 

L'avantage d'un pigment naturel, c'est son caractère brut. Le pigment naturel fait ressortir l'aspect béton du matériau, son grain est encore visible, et permet de préserver au béton sa noblesse. Au contraire, un pigment artificiel donnera une couleur plus intense, la couleur sera plus marquée. La pigmentation artificielle présente l'avantage d'être plus inventive, de se démarquer de l'aspect brut du matériau. Son avantage réside également dans sa gamme de couleurs plus étendue que pour une pigmentation naturelle.

Les fabricants composent chacun leur propre gamme de couleurs de teintes pour leurs bétons, il est donc de rigueur de consulter leurs catalogues pour voir si une couleur est disponible. L'écart de prix entre pigmentations est assez élevé, le pigment naturel est plus recherché et plus onéreux. A noter que les pigments naturels se révèlent plus chers que les pigments artificiels. Le côté authentique d'une pigmentation brute est largement privilégié actuellement, mais les techniques de coloration artificielle offrent une palette de coloris plus grande.

C'est à connaître : trois grands procédés à l'oeuvre pour obtenir un béton coloré.

Peindre le béton est la première de ces approches. Comme pour un mur, la peinture est appliquée sur un béton sec en plusieurs couches successives. Une étape de ponçage est à entrevoir entre la première et la seconde couche de peinture appliquée. Au premier regard, cette technique donne de bons résultats sur le court terme. Toutefois, peindre son béton est une solution peu recommandée. Si votre béton présentera de belles finitions, il y a peu de chances qu'il résiste dans le temps. Les nouveau ciments, pigments et adjuvants commercialisés sur le marché s'améliorent, et leur permettront probablement de gagner en résistance et en durabilité, pour s'imposer dans le futur. Affaire à suivre.

Un béton peut également être teinté directement "dans la masse", c'est là la seconde approche pour le colorer ou le teinter. Dans ce cadre, l'application d'une nouvelle couleur ou d'une teinte sur un béton, se réalise sur le long terme. Trois mois seront nécessaires pour en arriver à un béton teinté de qualité, via l'application du pigment dans le mélange d'eau, de gravier et de sable qui composent le béton. C'est la quantité d'eau apportée au ciment, au même titre que la couleur et la quantité de pigment apportée, qui donnera sa couleur finale au ciment. Tout est dans le dosage et l'anticipation : au fil du temps, dans les 3 mois après la pose, la couleur du ciment va s'éclaircir pour créer une couleur claire ou pastel au béton.

La troisième grande technique de création d'un béton teinté, est la teinture en surface. Elle consiste à appliquer une pigmentation sur un béton encore frais, et se scinde elle-même en deux sous-types :

  • l'application d'un pigment (2 couches à appliquer, 20 jours pour parvenir au résultat final)
  • le mélange avec une résine teintée (3 couches successives, 10 jours en moyenne pour créer votre béton teinté fini)

Des prix à comparer

Le prix des composants est le premier critère déterminant le coût de votre futur béton. 

Parmi ces composants on retrouve : 

les pigments naturels, liquides ou en poudre, dont le prix s'installe entre 7 et 60 €. L'application sous forme liquide, plus fiable, mais évidemment plus chère, se révélera toutefois comme un bon investissement sur le long terme.

  • les pigments artificiels, également disponibles sous plusieurs formes liquides ou poudrées, dont le prix est légèrement plus bas. Comptez entre 5 et 30€.
  • les adjuvants, pour faire prendre votre ciment, sont conditionnés en sac de 1 à 25 kg - pour connaître leurs prix très variants selon les enseignes, adressez-vous à vos revendeurs et comparez les prix
  • le ciment, gris ou blanc, vendu en sac de 25 à 50 kg, pour un prix allant de 0,25 à 0,45 € le kg
  • le sable, dont le prix dépend de la finesse du grain
  • les graviers : ces granulats sont vendus entre 3 et 7€, en sacs de 40 kg.

L'autre option pratique, pour ne pas courir dans tous les rayons du magasin et d'acheter les composants séparément, c'est le "prêt à l'emploi", via un kit disponible également en ligne sur demande. Le prix est calculé en fonction du nombre de m2 et varie entre 25 et 35 €/kg pour un kit de fabrication de béton à colorer. A noter qu'il existe également des kits de préparation à la chaux, pour un béton haut de gamme d'inspiration naturelle, entre 35 et 45€/kg. 

Couler votre béton coloré, quelques conseils de professionnel

Anticipation, professionnalisme, dextérité. Ce seront les maîtres mots qui vous guideront au mieux pour la pose d'un béton à colorer. Le recours à un professionnel pourra s'avérer utile, même pour les grands bricoleurs. 

C'est bon à savoir, avant d'entamer des travaux vous même inutilement, et sans garantie de résultat efficace. La pose d'un béton ciré par un professionnel représente un coût estimé entre 80 et 150 €/m2 selon la surface à réaliser. 

Achro Deco permet aux professionnels comme aux particuliers d'envisager leur travaux de pose d'un béton ciré coloré. En intérieur, sur une chape ou un espace de dallage, Achro Deco développe une couche d'usure qui est à appliquer pour un résultat propre. 

Jouer sur la maniabilité du béton coloré, c'est aussi possible en y appliquant des fluidifiants. L'intégration parfaite du ciment, au moment de couler le béton, requière de recourir à un durcisseur. Une truelle mécanique avec ses pales de finition, sera idéale pour lisser, de même qu'une lisseuse en « Téflon » pour les couleurs plus claires.

Achro Deco doit être saupoudré par épandage manuel ou mécanique. Deux étapes seront à respecter dans le cadre d'un saupoudrage manuel. La première étape ? Saupoudrer 2 à 3,5 kg d’Achro Deco par m2 de béton. La seconde étape ? Talocher la surface à la truelle une fois l’humidité du béton absorbée par le durcisseur.

L’Ecocure superior, appliqué par pulvérisation, sera le complément utile pour parvenir à un résultat propre et efficace dès la fin de l'application d'Achro Deco. Le dallage ne pourra intervenir qu'après la prise complète du béton.

La mise en service pourra intervenir dans un délai de 7 jours pour un sol peu fréquenté. En revanche, un délai de 28 jours devra être scrupuleusement respecté si la fréquentation du site est importante, dans un espace de grand passage.

Enfin, pour tout sol d’intérieur protégé après traitement à l’Achro Deco, l’Achro Finish est l'ingrédient indispensable pour obtenir un résultat de finition impeccable d'un béton à la couleur exceptionnelle personnalisée sur-mesure.

DURFACHRODECO11

Téléchargement

Fiche technique AchroDeco

Téléchargement (204.77k)
Vous aimerez aussi

Produits associés

Please wait...