Active filters

Mettre en œuvre un béton matricé sur béton frais

Le béton matricé est un type de béton décoratif qui peut donner un rendu très esthétique en extérieur. Comparé aux autres types de béton décoratif, il présente certains avantages : il peut être posé vite et en toute simplicité, il peut s'adapter à de nombreux types de décoration, et il résiste à la fois au trafic et aux conditions climatiques sans demander beaucoup d'entretien. Cependant, pour bénéficier de ces avantages, il est nécessaire de bien s'y prendre lors de sa mise en œuvre. On vous explique ici tout ce que vous devez savoir pour bien mettre en œuvre votre béton matricé sur une dalle fraîche.

Construction de la dalle de support

Avant toute chose, pour une réalisation de qualité, il est primordial de couler sa dalle en béton correctement. Le béton utilisé n'a rien de particulier, mais son dosage doit garantir suffisamment de résistance pour supporter le béton matricé. Comptez pour cela 13% de ciment dans le béton de la dalle (C'est-à-dire 350 kg/m3). Dans le cas où vous vous fournissez en centrale, demandez de préférence un béton « classique » ou S3 maximum. Il fait tout à fait l'affaire pour une telle utilisation. Inutile donc de payer plus cher pour une formule spéciale avec des adjuvants qui n'apportent rien de plus. Autre chose très importante : n'utilisez pas de retardateur dans votre béton. Il retarde effectivement sa prise, mais celle-ci sera accélérée lorsqu'elle commencera, donnant une impression inégale au bout du compte.

Il vous faudra ensuite préparer votre terrain correctement avant de couler la dalle. Chaque type de terrain sollicite une préparation particulière. Il s'agira par exemple de l'application d'un film sous-dalle en polyéthylène dans le cas d'un terrain en terre battue. N'oubliez pas non plus les normes DTU du bâtiment, que vous devez respecter : une épaisseur de dalle de 8 cm minimum pour les piétons, et de 15 cm minimum pour les véhicules, ainsi qu'un ferraillage en treillis soudé à 4-5 cm au-dessus du sol. Ces mesures, en plus de la surface prévue pour la dalle, vous permettront de calculer facilement la quantité de béton à prévoir. Surveillez aussi les conditions météorologiques avant de couler votre dalle : elle doit être coulée et laissée à sécher pendant 48h sans précipitations. Évitez aussi de couler votre dalle pendant une période particulièrement chaude ou froide (moins de 5°C), car cela accélérerait ou retarderait grandement sa prise.

Pour couler la dalle, comptez 50m² par jour pour 3 personnes. Il vous faudra donc effectuer des coffrages selon la main d'œuvre disponible ainsi que la surface à couler. N'oubliez pas de fractionner votre dalle à l'aide de joints de dilatation pour lui permettre de résister aux écarts de température sans se fissurer. Pour effectuer le lissage, utilisez une lisseuse en magnésium sur manche à rallonges pour la plus grande partie de la surface, afin de faciliter l'application de durcisseurs colorés, et avec une lisseuse manuelle pour les surfaces plus exiguës. Ne laissez pas de sur-épaisseurs !

Il vous faudra ensuite bien surveiller votre dalle avant de passer à l'étape suivante. Quand le béton est consistant, mais que vous pouvez y enfoncer aisément un doigt, vous pouvez passer à la pose de la matrice.

Pose de la matrice (cartonnée et plastifiée)

Lorsque la dalle est suffisamment sèche, il est temps de poser la matrice. Nous proposons une large gamme de matrice en papier qui sont cartonnées et plastifiées. Cette étape doit se faire avec beaucoup d'attention et d'application. Autrement, le résultat peut facilement être inégal et peu esthétique. Déroulez la matrice et appliquez-la sur toute la surface de la dalle, en prenant en compte la légère superposition des rouleaux. Une fois toute la surface couverte, prenez des ciseaux et découpez la matrice de sorte qu'elle ne dépasse pas des contours. Pour bien la faire adhérer à la surface de la dalle, utilisez à nouveau votre lisseuse, et agrafez les trames entre elles pour éviter qu'elles ne bougent trop facilement.

Utilisez ensuite vos durcisseurs colorés abondamment sur toute la surface de votre dalle (comptez pour cela 5 à 6 kg/m²). Il vous est possible de rajouter une autre couleur dessus à des fins décoratives.

Après cela, attendez quelques minutes pour laisser le durcisseur coloré s’imprégner de l'eau de gâchage, puis effectuez le talochage en utilisant une fois de plus votre lisseuse sur la surface de la dalle. Laissez sécher pendant environ une heure (durée variable selon les conditions climatiques et la surface. Le mieux est de bien surveiller le séchage), puis retirez doucement la matrice. Attendez le séchage total de la surface pour balayer afin de retirer le surplus de durcisseurs. Les opérations de finition se font au moins 24 heures après cela.

Finition

La finition consiste à appliquer un vernis de protection. Appliquez une première couche de vernis en phase aqueuse ou solvanté à l'aide d'un rouleau ou d'un pulvérisateur. Attendez ensuite 28 jours et appliquez une deuxième couche de résine en phase aqueuse de la même manière. Le séchage d'une couche dure deux à trois heures environ.

L'entretien de votre béton est assez simple : un coup de balai quotidien et un lavage à l'eau régulier suffisent, avec une nouvelle couche de résine de temps en temps selon le trafic.

Please wait...